Le procès entre la SEC et Ripple pourrait connaitre son épilogue en 2023

par | Mai 30, 2022 | Analyses | 0 commentaires

Le procès entre la SEC et Ripple est sans aucun doute l’un des plus importants de la cryptosphère. Les tensions qui existent entre le régulateur américain et le secteur sont clairement illustrées par ce conflit juridique. Après de nombreux reports et présentations de preuves devant les tribunaux, il semblerait que l’issue du procès soit proche. Avocat général de Ripple Labs, Stuart Alderoty est persuadé que cette affaire se terminera l’année prochaine.

Ripple veut régler l’affaire rapidement

L’affaire Ripple-SEC pourrait prendre fin en 2023 selon l’avocat Stuart Alderoty. Ce dernier aurait affirmé sur Twitter que son employeur et la SEC font tout leur possible pour résoudre ce conflit, malgré les manœuvres de la SEC visant à retarder l’issue du procès. Les investisseurs ont subi depuis décembre 2020 une perte financière estimée à plusieurs milliards de dollars.

Le procès entre la SEC et Ripple pourrait donc se terminer en 2023. Les négociations continuent actuellement, mais les avocats des deux parties semblent confiants dans leur stratégie respective. La SEC a l’air déterminée à interdire XRP aux États-Unis, ce qui ne plaît pas à Ripple Labs qui voit cette mesure comme étant disproportionnée par rapport au problème posé. De son côté, la société américaine espère que ce procès permettra de clarifier une bonne fois pour toutes les questions relatives à la légalité de XRP

Une réglementation irrationnelle qui freine l’innovation et la croissance

Même si Ripple a déjà subi de lourdes pertes, ce qui en fait une cible facile pour la SEC, le procès risque de durer encore plusieurs années. Les avocats de Ripple ont déjà indiqué qu’ils allaient faire appel, mais il est peu probable que la Cour suprême se saisisse du dossier. Du côté de la SEC, on espère éclaircir les choses et imposer un certain ordre au marché des cryptomonnaies afin d’enrayer les fraudes. Mais à quel prix pour Ripple

M. Alderoty a également souligné que l’industrie de la cryptosphère est en plein exode, fuyant vers des pays où les gouvernements peuvent offrir une réglementation rationnelle. Les talents, le savoir-faire et les capitaux se déplacent rapidement vers d’autres contrées afin d’assurer un avenir plus radieux à notre industrie high tech qui semble avoir du mal à trouver sa place sur le territoire américain actuellement.

Alors que le procès entre Ripple et la SEC se poursuit, les propos tenus par l’avocat général de Ripple Labs viennent apporter un peu d’eau au moulin des avocats de cette dernière. Selon lui, Ripple va accélérer les choses afin de remporter ce procès et mettre ainsi fin aux relations tendues qu’elle entretient avec la SEC. Cette issue marquera un tournant significatif pour les cryptomonnaies qui seront enfin pleinement reconnues comme des valeurs mobilières

Le procès entre la SEC et Ripple pourrait connaitre son épilogue en 2023 selon des sources proches du dossier. En effet, les deux parties pourraient parvenir à un accord d’ici là qui permettrait à Ripple de continuer ses activités sans être soumise aux règles strictes imposées par la SEC. Cette décision serait motivée par le fait que Ripple est considérée comme une technologie plus qu’une cryptomonnaie, ce qui explique sa volatilité beaucoup moindre sur les marchés financiers.

Le procès entre la SEC et Ripple pourrait donc bientôt se terminer, mais les implications de ce jugement seront sans aucun doute déterminantes pour l’avenir de la blockchain. Quelle que soit l’issue du procès, il est certain qu’il marquera une étape importante dans le développement des cryptomonnaies et de cette technologie révolutionnaire.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents

Nos tops articles

fr_FRFrançais